L’Italie entre dans mes films par le voyage, et la rencontre. Angela, Denis et moi (1986), tourné en une journée entre deux villes des Marches tient du journal et de petites fictions attachées à des lieux, et au corps de ces deux amis que je rassemble dans un projet d’été. L’Italie est devenue ma réserve de paysages, d’attentions, une possibilité de se projeter dans un autre accessible et multiple, à la fois proche par cette culture commune et légèrement déplacé, comme toutes les étrangetés : la langue, les coutumes, les caractéristiques des villes. Le pays que je désire se trouve à ma portée, car cadré et mis en scène.

Villa Médicis, Rome, tournage du film L'amour moderne [Rome/São Paulo], 10 avril 2021.

revenir