1990 • Vidéo 8 • 3’
Chorégraphie : Arnold Pasquier
Une danse de groupe filmée en plan séquence filmé sur un parking de Montbéliard. Cinq danseurs (dont Catherine Contour, Mark Tompkins, Wili Dorner) interprètent une chorégraphie écrite par moi-même sur un extrait du texte L’été 80 de Marguerite Duras lu en direct.
Dans les années 90, je précise et développe mon intérêt pour la danse contemporaine. Je tourne de nombreuses captations de spectacles, des ateliers et des cours et danse un peu. Mon premier « pas », c’est de participer à un atelier de vidéo-danse organisé à Montbéliard par le chorégraphe Mark Tompkins. Chaque participant de l’atelier réalise un court métrage. Je choisi comme décor un garage, principalement pour la profondeur de champ de son allée centrale et pour la possibilité qu’offre ses box à se transformer en petites scènes où les interprètes vont danser. C’est ma première chorégraphie, inspirée par Angelin Preljocaj. Le texte du Marguerite Duras est lu par l’amie anglaise d’un des interprètes (j’ai oublié son nom, non crédité au générique), ainsi que deux noms des danseurs.
Extrait de la conférence "Ce que l'architecture me fait", présentée à l'école d'architecture de Paris-Belleville, le jeudi 28 mars 2019.
"Je précise et développe mon intérêt pour la danse contemporaine. Je tourne de nombreuses captations de spectacles, des ateliers et des cours. Je danse, un peu. En 1990, je participe à un atelier de vidéo-danse organisé à Montbéliard par le chorégraphe Mark Tompkins. Chaque participant de l’atelier réalise un court métrage. Je choisi comme décor un garage, principalement pour la profondeur de champ de son allée centrale et pour la possibilité qu’offre ses box à se transformer en petites scènes où les interprètes vont danser. C’est ma première chorégraphie, inspirée par Angelin Preljocaj et c’est à nouveau un plan séquence. Je vous montre le film dans son intégralité."
revenir